NULLITÉ PARTIELLE, CLAUSE RÉPUTÉE NON ÉCRITE ET INTÉGRATION CORRECTIVE DU CONTRAT : PERSPECTIVES DE DROIT EUROPÉEN