Aux origines de l'ambiguïté du réformisme