Le «martyre d’amour» dans les romans en vers de la seconde moitié du douzième siècle à la fin du treizième siècle