Le feutre, du caudebec au borsalino: hommage au chapeau