Orphée, l’animal et le langage. Le bestiaire de Rimbaud,