Une lettre de Xénophon au roi de Sparte Agésilas ? La singulière monographie d’Émile Belot