Les Tribunaux pénaux internationaux et les références à leur propre jurisprudence : auctoritas rerum similiter judicatarum?