Traduire le pneuma: sur la vocalité proustienne